Créer un site gratuitement Close

Comment mesurer le vent

Il existe plusieurs méthodes pour mesurer le vent avant l'installation d'une petite éolienne, plus ou moins précises et rapides :

La première consiste à estimer le vent à partir de cartes et à partir de la topologie du terrain. Cette méthode, précise à +/- 30%, permet d’estimer le vent disponible sur un site. C’est une façon rapide de connaître le potentiel éolien d’un lieu donné.

La seconde méthode consiste à placer un mât de mesure sur le site étudié. Les données sont alors enregistrées pendant trois à six mois suivant la précision de l’étude qui peut alors atteindre +/- 3%. Ces données sont alors couplées à des données d’organisme météorologiques prélevées pendant une dizaine d’années, afin d’obtenir un résultat le plus juste possible. La méthode de mesure par mât de mesure ne donne pas de résultat immédiat, mais elle permet d’obtenir des résultats plus exacts, ce qui permet d’obtenir des prévisions de production plus justes et une estimation du retour d’investissement également plus précise.

Le fonctionnement d’un mât de mesure

Un mât de mesure est composé d’un mât en haut duquel sont placés un ensemble d’instruments de mesure.

Le mât peut atteindre différentes hauteurs, pour le grand éolien ils dépassent parfois les 100m de haut, et les instruments de mesure sont placés à différents endroits du mât. Dans le cas du petit éolien, les systèmes de mesure sont placés à la hauteur de la future éolienne, jusqu’à 9m, au-delà une interpolation mathématique est réalisée. Cette interpolation mathématique est très précise et permet d’obtenir une mesure de vent très juste et beaucoup moins contraignante. En effet la pause d’un mât de mesure de 12m est beaucoup plus difficile et coûteuse, qu’un mât de 9m, pour des résultats identiques.

Les différents instruments de mesure sont alors placés en haut du mât.


Un anémomètre permet la mesure de la vitesse du vent. Cette donnée étant indispensable, il est donc très important de disposer d’un instrument de haute qualité. Les capteurs dont nous disposons proposent une résolution très forte (<0,1m/s).

 

 


Une girouette permet d’obtenir l’orientation moyenne du vent. Grâce à cet instrument essentiel nous pouvons déterminer l’emplacement idéal de l’éolienne et d’optimiser ses performances en évitant qu’elle ne soit perturbée par les éléments du paysage.

 

 

Enfin, un data logger permet l’enregistrement des données mesurées sur un intervalle spécifié. Toutes les 10 minutes par exemple il calcule les données moyennes des mesures de chaque instrument et les stocke dans sa mémoire. Suite à la campagne de mesures, le data logger est connecté à un ordinateur afin d’en extraire les données sous format d’un tableau excel.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site